1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0%

Bouygues est un groupe industriel diversifié français fondé en 1952 par Francis Bouygues (centralien, 1946) et dirigé par son fils Martin Bouygues.

 Le groupe est structuré autour de trois activités : la construction avec Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas, les télécoms avec Bouygues Telecom et les médias à travers TF1.

 En 2017, le chiffre d’affaires de Bouygues s’élève à 32 904 millions d’euros. Fin 2017, le groupe est implanté dans près de 90 pays sur les 5 continents et emploie plus de 115 530 salariés dont 48 526 à l’international.

 Au sein du CAC 40, Bouygues a la particularité d'être la première société par son actionnariat salarié, avec 17,6 % des titres du groupe détenus par des salariés.

 Les activités du groupe sont historiquement liées au BTP et à l’immobilier. Un positionnement industriel renforcé dans les années 1980 avec le rachat de Colas (construction de routes) ou encore avec la participation en 2006 dans Alstom (énergie & transport). En parallèle, le groupe s’est diversifié dans les médias avec le rachat de TF1 et les télécoms avec l’obtention de la 3e licence de téléphonie mobile.

 

Critiques et scandales

Flotte aérienne

Pour transporter ses dirigeants, Bouygues dispose de jets privés : un Hawker 800XP immatriculé LX-GBY et un Bombardier Global Express36.

 Procès en diffamation du Canard enchaîné

Dans son édition du 7 décembre 2011, le Canard enchaîné révèle qu'une information judiciaire pour corruption et trafic d'influence était ouverte depuis février 2011 sur d'éventuelles malversations lors de l'attribution au groupe Bouygues du chantier du futur siège du ministère de la Défense dans le quartier Balard dans le 15e arrondissement de Paris37. S'estimant diffamé, le groupe a assigné l'hebdomadaire satirique en diffamation et lui réclame la somme de 9 millions d'euros. La 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris rend sa décision le 14 mars 201238. Si le jugement considère qu'il y a bien des propos « diffamatoires », il considère « le bénéfice de la bonne foi » aux journalistes, le groupe Bouygues devant verser 6 000 euros pour remboursement de frais de justice à l'hebdomadaire satirique39. Bouygues a fait appel du jugement.

 Le 28 mai 2014, Bouygues est débouté en appel, tandis que l'information judiciaire révélée par le Canard enchaîné continue d'être étudiée par la justice, notamment avec la mise en examen de deux hommes quelques semaines avant40.

Critiques

Bouygues construction a été critiqué pour avoir obtenu de nombreux marchés au Turkménistan, notamment un complexe présidentiel, des ministères et un mausolée. Le pays étant considéré comme soumis à l'un des régimes les plus totalitaires au monde, la proximité entre l'ancien Turkmenbashi et le groupe est considérée comme du mépris à l'égard des droits de l'Homme.

 Source: Wikipédia

Lui faites vous confiance ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0%

You have no rights to post comments